La fibromyalgie – pas juste une affaire de femmes

La fibromyalgie est une maladie, un état complexe chronique avec de nombreux symptômes. Elle est caractérisée par des douleurs diffuses dans le corps, la fatigue, les maux de tête sévères, la confusion et la perte cognitive, le syndrome du colon irritable et est liée à des troubles du sommeil. Cette condition est généralement diagnostiquée chez la femme. Les statistiques révèlent que la fibromyalgie affecte environ sept à neuf fois plus de femmes que d’hommes. Ce syndrome n’entraîne pas de graves complications ni la mort cependant, pour les gens qui en sont atteints, cette maladie est très éprouvante et empêche les personnes qui en souffrent d’accomplir leurs activités quotidiennes et de vaquer à leurs occupations normales.  

 

Cette condition qu’est la fibromyalgie est encore mal comprise et souvent difficile à diagnostiquer et les différences cliniques de la fibromyalgie entre les hommes et les femmes font en sorte que le diagnostique chez l’homme est encore plus complexe et par le fait même, plus difficile à déceler chez ce dernier. Les nombreux symptômes de la fibromyalgie qui ressemblent à d’autres maladies plus connues telles, les rhumatismes articulaires, le syndrome de fatigue chronique, les migraines et le syndrome de l’intestin irritable rendent un diagnostique juste et rapide presque impossible. 

 

fibromyalgieChez l’homme comme chez la femme, il existe des gènes qui rendent les gens plus susceptibles à la douleur. Selon des études, les hommes auraient un seuil de douleur plus élevé ce qui pourrait expliquer que ceux-ci sont moins nombreux à être diagnostiqués de fibromyalgie cependant, une prédisposition génétique peut être à l’origine de la maladie. Les hommes ayant la fibromyalgie existent et cette condition n’est nullement plus agréable pour la gent masculine qu’elle ne l’est pour la gent féminine. 

 

Il existe peu de médicaments et traitements pharmacologiques pour traiter l’état d’hyperexcitabilité du système nerveux qu’est la fibromyalgie. Les antidépresseurs à faible dose, la duloxétine et la prégabaline sont des médicaments qui sont prescrits pour la condition. Ces médicaments qui ont un effet sur le cerveau et les neurotransmetteurs aide à la régularisation et la réduction des sensations de douleur du corps. Les relaxants musculaires sont aussi prescrits et agissent en diminuant les spasmes musculaires. Ils font en sorte de réduire les raideurs du corps et soulagent l’anxiété qui à son tour aide à retrouver le sommeil chez les patients atteints. 

 

Des approches non pharmacologiques et des approches et méthodes douces peuvent aussi être efficaces dépendamment de la gravité de la condition. Un plan d’exercices et d’étirements qui augmente la flexibilité et diminue les spasmes de muscles au repos peu être bénéfique. La marche à pied qui est accessible et ne requiert aucun équipement spécial stimule la masse musculaire et osseuse et permet de conserver une certaine souplesse des membres. Évidemment, la marche est aussi bénéfique pour le cardiovasculaire. L’aquaforme et le yoga sont aussi des activités prisées pour soulager la fibromyalgie.

 

L’important est de choisir un moment dans la journée où la « forme » est à son meilleur et intégrer l’activité et l’exercice physique de votre choix dans votre quotidien. On peut parfois soigner des souffrances physiques et psychiques par l’esprit.