La calvitie masculine – un problème génétique?

La calvitie aussi connue sous le nom d’alopécie est par définition une diminution de la quantité de cheveux pouvant même aller jusqu’à la disparation ce ceux-ci. Bien que cette condition affecte les femmes aussi, elle est beaucoup plus présente chez la gent masculine. Des statistiques dévoilent que 33% des hommes sont aux prises avec un problème de calvitie dès l’âge de 30 ans. Ce montant augmente à 50% à 50 ans et environ 80% à partir de 70 ans. Pour certains l’alopécie est un problème que l’on qualifie de banal. Pour d’autres, la perte de cheveux importante altère l’apparence d’une personne et la perte d’une « crinière » auparavant fournie et très présente peut être dévastatrice. 

 

Chez l’homme, la calvitie commencent généralement par les tempes qui se dégarnissent ou alors le haut du crâne qui devient clairsemé. Les cheveux se retrouvent toujours plus nombreux sur l’oreiller. Pour mieux traiter la condition de l’alopécie, il faut d’abord comprendre ses causes et aussi comprendre le cycle de pousse des cheveux. Ils ont une croissance de 2 à 7 ans, suivie d’une phase de régression et une étape de repos de plus ou moins 6 semaines. Dans le cas le la calvitie, la durée de la phase de croissance ralentit d'une façon progressive et la phase de repos augmente. 

Trois causes importantes de la calvitie

calvitieCause #1 : L’alopécie androgénétique qui décrit le côté héréditaire de la perte de cheveux du côté masculin est la cause de chute de cheveux la plus courante chez l’homme. La dihydrotestostérone (DHT) une hormone mâle en serait la cause. Cette hormone provoque une croissance accélérée des follicules pileux et ainsi la croissance des cheveux. Ils poussent alors moins longtemps et tombent plus vite. Une fois le follicule épuisé, un cheveu fin, un genre de duvet prend la place d’une chevelure auparavant plus dense ou alors les cheveux ne poussent plus du tout. Ce n'est toutefois pas tous les homme qui sont touchés de la même manière car la sensibilité à la DHT est différente pour chacun et la science n’a pas encore découvert tous les gènes impliqués dans la calvitie et certains de ceux-ci sont transmis par la mère tandis que d’autres sont transmis par le père. Il n’est donc pas certain qu’un enfant mâle se retrouve chauve alors que son père l’a été. 

Cause #2 : L’âge est évidemment une cause importante de la perte de cheveux chez l'individu en général. Le vieillissement prédispose les humains à la chute de cheveux car le cuir chevelu s’affaiblit et la robustesse de ses racines aussi. Les signes de calvitie qui sont liés au vieillissement sont souvent manifestes dès la quarantaine.

Cause #3 : La perte de cheveux chez l’individu peut être due à une carence au niveau alimentaire. Cette forme de calvitie chez l’homme est aussi appelée alopécie diffuse. Pour assurer un processus normal de pousse de cheveux, les follicules pileux ont besoin d’une quantité suffisante de nutriments (matières grasse, protéines, glucides) et vitamines pour agir. Ces nutriments doivent être apportés à l’organisme tous les jours pour rester en bonne santé. Donc un bon régime alimentaire favorisera une bonne santé en plus d’apporter les vitamines nécessaires à la croissance des cheveux et de son cuir chevelu. 

 

Il existe d’autres causes de la calvitie, dont la prise de certains médicaments qui traitent des maladies diverses. On peut penser ici au cancer pour qui les traitements de chimiothérapie ont souvent des effets sur la chevelure des patients.

 

Ce qu’il est important de savoir c’est qu’il existe des traitements pour la calvitie. Des produits tels le minoxidil et le finestaride sont quelques uns de ceux-ci. Bien sûr, la greffe de cheveux est une option mais peut être très coûteuse. L’important est de bien en déceler la cause pour bien la traiter si on le désir. Une question d’esthétique devient moins urgente qu’une question de santé générale à traiter.